Mini Test : Koral [Switch]

NSwitchDS_Koral

Genre : Aventure / Casse Tête
Langues : Français
Développé par : Carlos Coronado
Édité par : Carlos Coronado
Sortie France : 16/05/2019
Taille : 340,79 MB


Koral est une invitation au voyage, une invitation au calme et une véritable claque écologique.

Au même titre qu’un Abzu, qu’un Endless Ocean ou bien qu’un Ecco The Dolphin, Koral est une lettre d’amour à l’océan.

Carlos Coronado, développeur du jeu, a rendu un travail noble et vraiment de qualité.
Visuellement c’est très joli, plein de couleurs et surtout bourré de détails, autant au premier plan qu’au dernier, Koral est avant tout un petit joyaux visuel, mais il est aussi intéressant pour d’autres choses.

Koral est un jeu qui propose aussi un challenge (pas bien difficile) à base de casse tête. Vous êtes en quelque sorte une forme blanche proche d’une méduse et vous allez traverser de nombreux fonds marins. Pour progresser vous allez devoir débloquer quelques coraux qui vous bloquent le passage et suivre les courants qui vous propulsent niveau après niveau.
A côté de ce gameplay sous forme de casse tête et de réflexion, Koral veut aussi passer un message. Un message écologique évidemment de par ses graphismes qui nous rappellent que la nature est belle, mais aussi sous forme de petites informations présentes ici et là sur les niveaux. Ils sont à collectionner et sont cachés de façon peu discrète. Leur but est de nous informer sur la pollution causée par l’homme avec des chiffres qui concernent autant ce que nous déversons comme tonne plastique ou bien le nombre d’espèces vivantes dans la barrière de corail. Durant votre périple vous allez voir des tortues marines, des baleines, beaucoup de poissons, mais aussi des bateaux détruits, des tonneaux de pétroles et autres détritus humains.

Ce diaporama nécessite JavaScript.

Techniquement, comme mentionné plus haut, Koral est beau, avec de très beaux effets lumineux. De belles couleurs fluos, de splendides ombres font que l’on est attiré par le jeu.
Pour la partie sonore c’est aussi sympa. On se retrouve souvent dans une ambiance Le Grand Bleu et c’est un régal. Parfois une petite musique vient nous accompagner sans pour autant jamais étouffer le ressenti de calme.


Koral est bon petit jeu relaxant et pas prise de tête. Il ne vous faudra pas longtemps pour en venir à bout et peut-être, comme Abzu vous y replonger de temps en temps.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s