J’ai lu : Le bel obus de Guillaume de Fonclare

La guerre a fait des ravages… Tous les morts sont désormais oubliés ou presque. Les reliques rangées au placard… Un livre, pour en parler, un récit pour ne pas oublier…

Éditions : Cours Toujours

96 pages

Sortie : février 2019

Résumé :
Voici la rencontre insolite entre un obus belliqueux et des hommes ordinaires. Qui, de l’obus ou de l’humain est le plus bourreau des deux ? Lequel mène le monde ? L’homme a t-il le monopole du destin ? A travers un récit malicieux qui tient à la fois de la fable et du document, Guillaume de Fonclare porte un regard subtil sur la tragi-comédie humaine.

Avis :

Un récit à plusieurs voix… Celle d’un obus et celle du narrateur qui nous conte la vie de Émile et de sa famille.

L’obus nous parle de ce pour quoi il a été construit. Il nous parle de ses aspirations, et de son désarroi de ne pas avoir pu remplir sa mission. Transformé en talisman, il passera son temps en tant que relique.

Et puis il y a la vie de cette famille que la guerre aura changée. La vie et la mort de cet homme, de ce père, de ce mari mort pour la France… Sa famille qui tente de se reconstruire sans l’homme, cette famille à qui il manque, et il y a cet enfant, Robert qui ne fait pas son deuil. La relique lui reviendra. Mais après… Personne n’en veut.. Émile sera oublié comme de nombreux autres hommes qui ont donné leur vie pour sauvegarder celles de leurs familles.

Les guerres sont horribles. Tant de morts pour contrer la folie d’une poignée d’autres. Tant de vies brisées, de familles endeuillées… Ce livre est fort… Au début on se dit que ce sera un livre de plus sur le sujet, et puis au fil des pages, on est aux côtés des personnages. On voit la guerre avec leurs yeux. On est dans leur tête. Qu’aurions nous fait ? Comment aurions nous vécu l’horreur ?

On navigue d’une voix à l’autre. L’obus est là pour nous parler de son travail de mort. Le narrateur pour nous conter la vie, la mort… Même si c’est un récit, c’est documenté, pas dans le détail, mais assez pour savoir où se situent les actions.

« Le bel obus » est bouleversant. C’est une livre qui se lit rapidement, mais lentement. C’est compliqué à expliquer. C’est vraiment un très bon livre, bien écrit.

Un livre à lire, un livre à faire lire…

Une réflexion sur “J’ai lu : Le bel obus de Guillaume de Fonclare

  1. Ping : #PartageTaVeille | 09/09/2019 – Les miscellanées d'Usva

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s