J’ai lu : Higanjima – L’île des Vampires T1 de Koji Matsumoto (Manga)

Résumé :
Parti à la recherche de l’un des leur, un groupe de jeunes débarque sur Higanjima, une île infestée de vampires. Aki, le frère du disparu, rencontre une mystérieuse femme avec une morsure au cou. Il succombe à son charme puis elle disparaît. Le lendemain, un ami d’Aki la croise et est intrigué par son comportement et le fait qu’elle connaisse Aki. Il décide de la suivre, mais elle est accompagnée par un homme mystérieux qui le repaire aussitôt et le tue presque sur place. Plus tard, Aki, retrouve la femme mystérieuse, Camilla, après une confession sur l’oreiller, elle lui donne le permis de conduire son frère et l’invite à se rendre dans le village isolé où elle aurait trouvé le permis. Mais les deux amis se concertent et trouvent la fille qu’ils ont rencontré suspecte. Ils décident alors de l’espionner et découvrent alors que l’homme qui avait failli tuer l’un d’eux est un vampire. Ce dernier les a repérés et est bien décidé à ne pas les laisser partir.

Avis :

Âmes sensibles s’abstenir. Ici les vampires ne vivent pas en paix avec le commun des mortels. Ils ont plutôt tendance à le bouffer le commun… A en faire de la charpie… A le transformer aussi si il ne meurt pas avant…

Dans ce premier volume on apprend que des disparitions de personnes ont lieu depuis quelques temps. C’est étrange…

On va suivre aussi Aki, dont le frère à disparu. Aki, qui a des visions qui devraient plaident à certains j’en suis certaine ! Il rencontrera une femme, une belle femme qui va se lier à lui.

On va aussi découvrir que le frère de Aki est pas mort dévoré par les suceurs de sangs. D’ailleurs pourquoi la femme qui s’intéresse à Aki est accompagnée par un vampire ?

C’est assez étrange et c’est que vont chercher à découvrir Aki et ses amis.

Ce seinen (cible éditoriale, jeunes adultes masculins), est une lecture sympa même si je n’ai pas super accroché au dessin. Tous les goûts sont dans la nature vous en conviendrez, mais ça manque de détails notamment sur les personnages.

Par contre, je suis assez curieuse de savoir pourquoi le frangin de Aki n’est pas rentré chez lui… Il doit aimer vivre dangereusement !

Ce premier tome pose les bases. Présentation en règle des personnages, mais laisse le tout un peu auréolé de mystères. En fermant le livre on se pose pas mal de questions et on a envie de connaître la suite ! C’est simple mais efficace, malgré le dessin dont j’ai déjà parlé. Puis j’ai entendu parler de monstres et tout et tout…

Un premier volume efficace, un peu simpliste dans le dessin, mais qui a un goût de reviens-y

4 réflexions sur “J’ai lu : Higanjima – L’île des Vampires T1 de Koji Matsumoto (Manga)

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s