Avis : The Coma 2 – Vicious Sisters [Xbox One]

Vous voulez du flippant, vous allez en avoir !
En provenance de Corée et plus précisément du studio Devespresso Games, The Coma 2, la suite de The Coma premier du nom (!!!) va vous donner les sursauts et sueurs froides que vous attendez. Sorti le 28 janvier 2020 sur Steam et GOG, le jeu débarque le 19 juin 2020 sur Playstation 4 et Nintendo Switch et seulement le 4 septembre sur Xbox One !
Il était temps, nous aussi nous voulions vivre les mésaventures de Mina Park, une jeune coréenne étudiant à l’université Sehwa. Le lien entre The Coma et sa suite ? Mina Park est l’ami de Youngho (ici dans le coma depuis trois semaines) et qui donc vous l’avez deviné est le personnage que vous incarnez dans la première histoire. 

Ici, point d’histoire de cœur (encore que), point d’adolescents boutonneux avec des problèmes d’adolescents boutonneux, non, The Coma 2 se situe bien au dessus de ça. D’ailleurs l’intrigue présentée dès le début nous laisse un peu pantois et curieux de la suite des mésaventures de Mina : Participant à des cours du soir, Mina se voit malgré elle agressée dans son lycée après avoir vu des choses étranges et macabres la nuit de la lune rouge. Elle se réveille toujours dans la nuit, mais plongée dans le monde du Coma.
Pas besoin de vous dire que l’on est mis dans le bain (de sang) assez rapidement. L’ambiance est pesante, tant d’un point de vue graphique que sonore. Je peux vous dire qu’au casque l’emprise sur les émotions est très convaincante. 
Evidemment vous vous retrouvez dans un monde hostile où toutes les personnes que vous allez rencontrer peuvent vous tuer (bon, ok pas toutes, mais presque). Evidemment le but est de survivre et de vous échapper du Coma, tout en étant le moins visible possible pour ne pas vous faire repérer. Pas facile vous verrez, tout le monde n’est pas Snake. 
Avec vous, un briquet, quelques friandises et quelques personnes comme vous, présents pour vous aider… ou pas, mais vous apprendrez rapidement à faire la différence. 
Un peu à la façon de Resident Evil 3, un Nemesis (votre professeure) va vous suivre tout du long et ainsi mettre sur vos frêles épaules d’étudiante une pression assez élevée et plutôt inattendue de la part d’un tel petit jeu. Il faut dire que l’ambiance sonore n’aide pas trop à vous rassurer comme je vous l’ai expliqué plus haut. Vous allez devoir écouter attentivement le bruit des portes qui s’ouvrent et qui se ferment, mais surtout le bruit des pas de votre poursuivante qui claquent contre le carrelage. Et puis la seule façon de lui échapper se résume simplement à quelques dessous de tables ou portes. Seules vos jambes et des QTE pourront vous éviter la mort. Bien entendu, d’un n’allez pas imaginer qu’il y ait des planques partout, de deux si vous êtes face à la mort, le jeu offre aussi la possibilité d’esquiver. Sauf que cela ne vous laisse pas le temps de souffler puisque cela consomme de l’endurance au même titre que la course. 
Pour regagner cette endurance ou bien de la vie, vous trouverez fréquemment des distributeurs de boissons ou de nourritures. Un bonne gestion et vous aurez la vie sauve. D’ailleurs le jeu vous offre également énormément de points de sauvegardes. Attention, The Coma 2 n’est pas pour autant facile. Disons que cela évite de créer de la frustration lorsque l’on meurt sur une faute d’inattention. 


The Coma 2 fait souvent référence à la culture Sud-Coréenne et cela apporte un véritable bol d’air frais. A côté, il est possible d’y voir également des références au maître Lovecraft. 
La durée de vie du jeu est assez courte. Grand maximum dix heures suffiront à trouver comment sortir de cet enfer, mais aussi de récupérer tout ce que trouve ici et là en tant que collectibles (des pages de journaux intimes vous donnant de nombreuses informations concernant l’univers du jeu et ses personnages). Mais les sueurs froides que The Coma 2 va vous donner valent vraiment le détour. 
L’aspect esthétique façon manhwa (l’équivalent coréen du manga japonais) est très réussi et c’est un point important pour ce genre de titre. Le style choisi retranscrit bien l’ambiance angoissante et horrifique. Décors délabrés, organismes étranges, restants humains difformes nous voilà bel et bien dans monde flippant, le tout créant un sentiment de malaise permanent. 
Pour rester dans l’esprit local, Sud-Coréen, les dialogues sont dans la langue d’origine, mais le texte est quant à lui en français. C’est à signaler ! De plus la traduction est plutôt bonne et hormis quelques mots manquants s’en tire largement avec les honneurs. Du bon travail.


Le studio Devespresso Games nous présente un jeu réussi avec une ambiance et une histoire captivante? Si vous désirez vous faire peur dans un univers et une ambiance unique, je pense que The Coma 2 (et forcément le premier) est fait pour vous. 
Je rajouterai que le titre possède plusieurs fins qui dépendront de certains choix fait durant votre aventure, donnant un peu de rejouabilité supplémentaire.


Genre : Survival Horror
Langue : Français
Développé par : Devespresso Games
Edité par : HeadUp
Taille : 1 Go
Sortie : 4 Septembre 2020
PEGI : +16
Plateforme : Switch, Xbox One, PC, Playstation 4

Une réflexion sur “Avis : The Coma 2 – Vicious Sisters [Xbox One]

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s