J’ai lu : La Sélection T1 de Kiera Cass

Résumé :

35 Candidates.
1 Couronne.
La compétition de leur vie.
Trois cents ans ont passé et les États-Unis ont sombré dans l’oubli. De leurs ruines est née Illeá, une monarchie de castes. Mais un jeu de téléréalité pourrait bien changer la donne.

Elles sont trente-cinq jeunes filles : la  » Sélection  » s’annonce comme l’opportunité de leur vie. L’unique chance pour elles de troquer un destin misérable contre un monde de paillettes. L’unique occasion d’habiter dans un palais et de conquérir le coeur du prince Maxon, l’héritier du trône.
Mais pour America Singer, cette sélection relève plutôt du cauchemar. Cela signifie renoncer à son amour interdit avec Aspen, un soldat de la caste inférieure. Quitter sa famille. Entrer dans une compétition sans merci. Vivre jour et nuit sous l’oeil des caméras…
Puis America rencontre le Prince. Et tous les plans qu’elle avait échafaudés s’en trouvent bouleversés…
Tout jeu comporte des règles, et les règles sont faites pour être transgressées.

Avis :

Je termine juste « La sélection » de Kiera Cass et j’ai été absorbée. Il y a longtemps qu’une romance ne m’avait captivée à ce point !

Alors oui, ce style de lecture peut paraître gnian gnian aux lecteurs masculins de ce blog, mais je suis une femme à qui l’on a vendu du rêve durant tout l’enfance, les fameux principes que l’on nous inculque dès notre plus jeune âge… Mais si vous savez : tu es une fille, tu aimes le rose, et quand tu seras grande tu te marieras avec un prince charmant et tu vivras dans un château avec plein d’enfants. Le constat aujourd’hui est tout autre, et les rêves d’enfant envolés. J’aime le kaki et le noir, et je n’ai jamais porté de robe blanche à 2000 balles pour ce qui est censé être le plus beau jour de ma vie… J’ai mon petit château de 120 m2 dans lequel j’ai encore plein de travaux à faire… J’ai un prince charmant, un enfant et deux chats !

Bref, revenons en à nos moutons et ce livre addictif ! Nous sommes donc 300 ans après nous. Illea est née des cendres des États-Unis, et c’est une monarchie. Il n’y a plus de races, mais des castes. America Singer est une 5. Elle est amoureuse du jeune Aspen (caste inférieure) qui est plus pauvre qu’elle. Du coup, de temps en temps, elle lui offre de quoi se nourrir, de quoi mettre à mal son égo d’homme viril protecteur de la femme…

Le prince Maxon doit trouver sa future épouse. Il devra la choisir parmi 35 candidates. Bien sûr, tout sera retransmis à la télé. Le principe ressemble beaucoup au « Bachelor », vous savez ce jeune homme célibataire qui a réussi dans la vie et qui n’a pas encore trouvé sa greluche… Pardon, sa femme !

Donc, America Singer, encouragée par son petit copain, Aspen, qui devient donc son ex (vous suivez ?), sera une des candidates. Bien entendu, et c’est tout l’intérêt du livre, elle n’en a pas vraiment le profil. Elle se retrouve donc dans la fosse aux lionnes. Des amitiés, des inimitiés (vous avez pas envie de noyer Céleste vous ?), de la concurrence, des larmes, des joies, de l’espoir… (oui on se croirait devant l’émission de Miss France, Geneviève de Fontenay en moins).

America pensait ne pas êtres sélectionnée… America est amoureuse de Apsen. America, se rapproche de Maxon… America retrouve Aspen… Houlà, ça présage quelques passages houleux. Heureusement, car l’histoire est assez plate et manque d’action. C’est de la romance ! Mais la trame de fond, la construction, les personnages ont fait que j’ai accroché direct au livre. C’est beau, ça fait rêver… Ce n’est pas de la grande littérature, mais « La sélection » fait le job. Il est A.D.D.I.C.T.I.F ! Difficile de le lâcher.

Voilà, on suit et on découvre donc America, Aspen, Maxon et les concurrentes. Tout ce petit monde va évoluer au fil des pages, les relations, les pensées, les envies… L’histoire est simple, fluide et efficace !

Un excellent moment de lecture plein de paillettes. Un livre très girly que les amatrices d’amour, de princes, et de filles qui n’ont pas vraiment le bon profil devrait apprécier.

Un livre très actuel qui met en avant la télé réalité, avec un univers un poil désuet. Le mélange des deux est juste parfait.

Bon, il ne me reste plus qu’à découvrir la suite !

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s