Test : Psikyo Shooting Stars – Alpha [Switch]

A une époque -que les plus jeunes n’ont pas connue- les Shoot them up avaient le vent en poupe, que cela soit dans les salles d’arcade ou chez soi sur consoles de salon. Aujourd’hui après un ventre mou où le genre a été mis de côté par beaucoup, il semble renaître de ses cendres grâce principalement à la Switch, qui aime faire plaisir aux passionnés.
Après la PC Engine, la Saturn, la Dreamcast ou bien encore (au japon cependant) la Xbox 360, la Switch se fait tout doucement un nom en matière de Shoot them Up, avec l’arrivée régulière à son catalogue de nouveaux titres ou bien de fabuleux classiques.

Oui la liste de Shump s’allonge de plus en plus sur l’hybride de Nintendo, qui devient une petite pépite à posséder pour qui aime ce style élitiste.
Ikaruga, Pawarumi, Raiden V, Vasara Collection, RXN Raijin, j’en passe et bien d’autres sans oublier Sega Ages (Thunderforce 3, Fantasy Zone…) et les quelques titres présents sur le Nintendo Switch Online avec la NES et la SNES. Comment ne pas craquer ? Pouvoir transporter des bornes d’Arcade absolument partout ! Que demander de plus ?

NIS America vient rajouter sa pierre à l’édifice avec une première compilation des titres Psikyo parus lorsque tout le monde jouaient encore aux Shoot Them Up. Une compilation bien garnie puisqu’elle contient six titres historiques Psikyo dont un totalement inédit sur consoles (Strikers 1945-3).

Pour faire court, Psikyo Shooting Stars Alpha propose six classiques du studio Japonais, Strikers 1945, Strikers 1945-2 et 3, Dragon Blaze, Zero Gunner 2 et Sol Divide. La première trilogie est une série de shooters à défilement vertical très classique. Les trois titres ont la particularité d’avoir des niveaux courts mais le principal challenge est d’affronter les boss. Sans trop en dévoiler, sachez que la fin de Strikers 1945 n’est qu’affrontements de boss géants. Ils vous faudra pas mal de dextérité pour en voir le bout, sans utiliser les continues à volonté que vous propose cette compilation.
Graphiquement le premier sonne vraiment ancien. Paru en 1995 en Arcade et 1996 sur Saturn et Playstation le titre s’inspire de 1943 de Capcom et s’éloigne grandement de Gunbird. Le deuxième épisode est plus propre et propose de belles choses, mais c’est bien le dernier Strikers 1945-3 qui en met pleins les yeux. Ce titre paru uniquement en Arcade et en 2015 sur Android m’a vraiment convaincu. Esthétiquement parfait, le titre est punchy et très agréable à jouer. C’est clairement le meilleur de la série. Musicalement c’est aussi un petit bijou et c’est à juste titre une bonne idée d’avoir crée des disques audio pour pouvoir en profiter.

Ce diaporama nécessite JavaScript.


Si on pense Shump, on pense forcement boulettes et Manic-shooter. Cela n’a jamais été dans l’esprit de Psikyo de créer des shoot them Up à la difficulté improbable, cependant si vous êtes plus adeptes des boulettes partout à l’écran, il serait peut-être bon de vous pencher directement sur Dragon Blaze, un autre shoot à défilement vertical. Sans être réellement à comparer à un Danmaku, Dragon Blaze est nettement moins accessible qu’un Strikers 1945. D’ailleurs ici le thème Seconde Guerre mondiale a laissé sa place à des personnages et des lieux médiévaux fantastiques. Visuellement le titre est très coloré et assez plaisant à jouer. Mais personnellement j’ai préféré m’attarder sur la série des Strikers… On ne se refait pas…
Comme sur la plupart des Shoot verticaux de la Switch (on pouvait aussi sur Saturn ou Dreamcast, mais sous certaines conditions) tous ces jeux peuvent être joués en mode Tate, c’est à dire en mode portable avec la Switch tenue à la verticale. Ainsi, ces jeux deviennent plein écran et c’est ainsi bien plus confortable. Evidemment l’écran est petit et ce n’est pas forcement très pratique, mais les puristes veulent du Tate et cette compilation nous l’offre donc ne gâchons pas le plaisir.

Ce diaporama nécessite JavaScript.

A côté de ces quatre titres verticaux au format 3/4, Psikyo Shooting Stars – Alpha nous offre aussi la possibilité de prendre en main un jeu au style horizontal et un vertical plein écran. Tout d’abord Sol Divine qui était paru sur Saturn et Playstation en 1997 puis Zero Gunner 2 une exclusivité Dreamcast.
Les deux sont assez particuliers à jouer, le premier pour son style original et le second pour son gameplay très particulier.
Malgré que je sois possesseur de Saturn et grand amateur de celle-ci je n’avais jamais joué à Sol Divide (ou peut-être en Arcade, mais j’ai un doute) et bien je dois avouer que c’est une très belle découverte (ou redécouverte). Le jeu mélange incrustation 3D et 2D (façon Dezaemon 2, Donkey Kong ou Thunder Force 5) pour un résultat tout à fait discutable aujourd’hui mais assez classe en 1997. Mais le titre marque par un système de jeu mélangeant combats au corps à corps et shoot classique. Ajoutez à cela des items pouvant vous rendre plus fort ainsi que d’autres vous offrants des techniques spéciales, vous pourrez aussi gagner des capacités au fil de votre avancée. Vous l’avez compris, Sol Divide mélange RPG (avec dialogues !!) et tirs classiques pour un résultat étonnant mais vraiment captivant. La difficulté est assez bien équilibrée et l’on prend plaisir à arpenter l’univers médiéval proposé. Le seul souci du titre est la durée des stages beaucoup trop courts. En effet ils sont composés simplement de 2-3 vagues d’ennemis puis suivies immédiatement d’un boss. Le jeu se trouve haché et manque ainsi de rythme. De même le combat rapproché à l’épée est assez difficile à manier.
Il est loin d’être le meilleur titre de la compilation, mais il est cependant le plus intéressant à découvrir.

Enfin, Zero Gunner 2… Un cas assez particulier. Il est de tous, le titre le plus récent (2001), mais il est aussi le seul en 3D. C’est avant tout ce qui fait sa particularité, mais pas que, puisqu’il possède un système de direction assez original, mais assez difficile à maîtriser.
Il faudra en effet utiliser un bouton spécifique pour orienter votre tir à l’instar de Under Defeat à la différence près que l’on peut ici tirer dans tous les sens possibles. Un choix de gameplay pas simple à maîtriser d’autant que le niveau de difficulté est assez élevé.
De plus le rythme est très lent et manque de punch.
Zero Gunner 2 est le titre le plus passable de la collection proposée, mais si tout de même vous désirez vous laisser tenter par un Shoot de ce style, il vaut mieux s’orienter vers Under Defeat beaucoup plus beau, plus tonique, puis immersif…

Ce diaporama nécessite JavaScript.


Psikyo Shooting Stars – Alpha est une compilation pour les nostalgiques plutôt qu’une compilation pour les curieux.
Le style reste élitiste et la difficulté des titres présentés ne risque pas d’attirer grand monde, à part quelques curieux. Après il est toujours possible de jouer dans des difficultés basses, mais là n’est pas le challenge. De plus, « tirer bêtement sur des vaisseaux » ne risque pas d’exciter les joueurs lambda. Enfin, ce n’est que mon avis d’amateur du genre.
Cette compilation regroupe aussi 5 jeux déjà présents sur Switch, dans des versions totalement identiques, où vous pourrez choisir des filtres (2 seulement) et quelques wallpapers pour les fonds d’écrans in-game. Pas vraiment de quoi sauter au plafond niveau bonus vis à vis des titres originaux.


>> Vous aimez les shumps ? Vous n’avez pas encore acheté les titres à l’unité sur le eShop ?
Psikyo Shooting Stars – Alpha est fait pour vous ! N’hésitez pas à investir sur l’édition limitée vendue exclusivement à la Fnac qui contient, dans un beau coffret, la bande son sur 3 Cd et quelques illustrations. (L’unboxing est ici)

>> Vous n’aimez pas les shoot ? Mais pourquoi avez vous lu tout ce test jusqu’ici ?


ps_nswitch_psikyoshootingstarsalpha_pegi

Genre : Shoot Them Up
Langue : Anglais
Sortie : 24/01/2020
Développeur : Psikyo
Éditeur : NIS America / Koch Media
Taille : 640,00 MB
PEGI : 12
Disponible sur : Switch


Une réflexion sur “Test : Psikyo Shooting Stars – Alpha [Switch]

  1. Ping : Unboxing : Psikyo Shooting Stars / Bravo – Raoul Le Blog

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s