Avis : Cotton Reboot !

Cotton, un titre qui rappellera de bons souvenirs aux amateurs de Shoot them Up de tout âge puisque notre sorcière bien aimée vole sur son balai à la recherche de bonbons depuis 1991.
Pour les autres, les curieux, les novices ou autres gameurs arrivés ici par hasard, sachez que la première apparition de cette sorcière amatrice de gourmandises sucrées date de l’arcade sur Sega System 16 avant de se voir porter sur de nombreux support dont la PC Engine, et le X68000 (un ordinateur Sharp conjointement créé par Sharp et Hudson Soft tournant sous microprocesseur Motorola 68000 à 10 MHz, avec 1 mégaoctet de mémoire vive et aucun disque dur) où le titre se voit fortement remanié. On retrouvera plus tard Cotton sur Playstation (reprenant la version arcade en Pixel Perfect), mais aussi dans des suites sur Dreamcast ou Neo Geo Pocket et bien entendu sur Sega Saturn avec deux épisodes fantastiques ( ici pour Cotton Boomerang et ici pour Cotton 2), c’est dire si son balais l’a fait voyager à travers les époques.

Cotton revient donc sur en 2021 pour son anniversaire sur les consoles nouvelles générations dans son épisode Fantastic Night Dream issu du Sharp X68000 grâce à Beep, Success, mais aussi à ININ Game qui nous propose un Reboot pour fêter ça dignement.

Comme actuellement ce genre d’initiative est à la mode avec un retour souvent concluant mais jamais vraiment sensationnel (sauf Wonderboy III très réussi) que peut-on penser de relancer un Shoot Them Up, un style certes qui retrouve actuellement ses lettres de noblesses, mais qui reste tout de même destiné à des connaisseurs ?


Sachez que j’ai vraiment pris une bonne claque. Cotton Reboot c’est une bonne dose de Fun et de plaisir pur Shump comme je les aime, certes un tentiné difficile (nous sommes cependant loin d’un Darius), mais qui est tellement explosif (en tout point), coloré, très bien rythmé et superbement réalisé qu’il nous fait oublier tout les défauts qu’il peut posséder. D’ailleurs en a t-il des défauts ? Clairement pas. Je les aient oubliés je vous dis !

Vous incarnez Cotton jeune sorcière de son état qui aime les bonnes choses, dont les sucreries. Mais ce qu’elle aime par dessus tout ce sont les WiIllows, des petits bonbons japonais colorés. Et ces fameux bonbons c’est la fée Silk qui va les mettre dans la tête de notre petite sorcière. Des démons ont plongé le royaume des fées dans l’obscurité, mais également la Terre, malheureusement vous vous en doutez, sans lumière la faune et la flore finiront par disparaitre si rien n’est fait. Pour cela Cotton devra éliminer les démons en échange de ces fameux bonbons. Ni une ni deux, la sorcière part occire les méchants de l’histoire car la gourmandise est son premier pêché mignon. 7 Willows seront à dérober aux démons par la gentille sorcière pour rendre à notre planète ses couleurs.


Une fois dans le menu, il vous est proposé d’attaquer le jeu dans sa version Reboot, de découvrir l’original sur X68000, de tenter votre chance dans un Time Attack (Caravan Mode) de 2 ou 5 minutes, ou bien de parcourir vos Stats et Options et enfin de vous faire la main sur le tutoriel, histoire de bien comprendre comment fonctionne le titre de Success.

Il n’y a rien de bien compliqué à comprendre dans Cotton, même si ce Shump vous propose tout de même un gameplay assez original. Notez d’ailleurs que ce reboot apporte quelques nouveautés fort sympathiques, même si clairement elles rendent le titre un peu plus simple qu’il ne l’était déjà.

Vous jouez simplement via 3 boutons. L’un vous permet de tirer simplement en laissant le doigt appuyé rendant ainsi le tir automatique. Abattre un ennemi fera tomber des gemmes de couleur un peu à la façon de Pop’N Twinbee avec ces cloches. Idem en leur tirant dessus ils changeront de couleurs vous permettant ainsi de booster vos tirs, récupérer des Silks en soutiens ou bien encore choper des bonus de points si vous tirez dessus jusqu’à ce qu’ils deviennent noirs. En outre leur tirer dessus permet également de créer des variants de tirs (doublés, plus puissants…). Avec un autre bouton vous pourrez utiliser un tir spécial (suivant le gemme que vous avez chopé) qui peut lui même être boosté sur plusieurs niveaux suivant la taille des gemmes récoltées. De quoi lâcher de grosses bombes dans les situations difficiles. Enfin, un dernier bouton permettra à Cotton de rentrer dans un mode Fever qui permet d’emmagasiner un maximum de points durant un temps limité. Un temps et un score qui peuvent être doublé ou quadruplé si vous gérez bien le moment où vous l’utilisez. Vous l’aurez compris Cotton est un pur Shoot destiné aux amateurs de Scoring. D’ailleurs le classement en ligne international sera un bon moyen de juger vos compétences en la matière face aux maîtres du genre. Je vous souhaite bonne chance pour atteindre les premières places.

Parlons un peu de la difficulté, qui sans être des plus coriaces, vous fera parfois rager. Pour vous aider des crédits illimités, mais surtout un scrolling qui ne s’arrête pas là où vous êtes touchés. De quoi avancer sereinement et voire le bout en multipliant les continus.
Des boulettes vous allez en rencontrer et pas qu’un peu, d’autant que la version Reboot n’hésite pas à être très coloré et peu avare en explosions. Soyons clair, ça explose de partout et parfois c’est tellement chargé que ça en devient assez difficile de voir certaines boulettes.

Hormis le mode Fever présent, une autre particularité se retrouve sur le Reboot et n’étais pas présente sur l’original de 1991. Les gemmes avaient une fâcheuse tendances à tomber dans le vide sur Cotton: Fantastic Night Dream sur X68000 ce qui les rendaient assez difficiles à attraper. Cette fois-ci c’est terminé, elles restent bien sagement en lévitation, ce qui nous permet fréquemment de faire des razzias de points et de bonus. Je ne vous cache pas que cela fausse fortement la difficulté à défaut de faire un maximum de point. Un mal pour un bien selon moi.
A contrario la barre d’expérience (qui vous permet de gagner en puissance) est toujours bien là, fidèle à elle même, même si elle semble se montrer bien moins exigeante que par le passé.

Les deux jeux sont vraiment jouissifs à jouer. D’ailleurs en reprenant les parties de la version X68000 on comprend immédiatement pourquoi c’est cette version qui a été choisie et non pas la version Arcade (disponible sur Playstation je le rappelle) et qui est complétement à la ramasse en comparaison. On comprend aussi pourquoi Cotton est devenu un Shoot aussi renommé. Comme je l’ai dis plus haut, il est fun et très rythmé, mais la présence des gemmes pour les bonus, les boss etc… et puis le fait évidemment qu’il soit très mignon et coloré rend le tout vraiment prenant et convainquant.

Et techniquement alors ?
Et bien le reboot en met plein la vue tout en respectant fidèlement l’original. C’est propre, très propre même, les décors sont fins et les animations sont classes et rapides. D’ailleurs jamais, tout comme sur l’original présent, on ne trouve de ralentissement (chose que l’on n’a malheureusement pas sur Saturn)
Si sur les effets d’explosions les développeurs ont été généreux avec une profusion de couleurs (que dire du mode Fever et ses multiples points qui s’éparpillent partout), on peut remarquer (à regret ?) que les gars ont su rester modestes avec l’absence d’effets de zoom et dézoom présents notamment sur les versions Saturn.
Les saynètes entre chaque niveau sont drôles et fort bienvenues pour donner du contenu à l’histoire.

Côté musique j’ai redécouvert les titres originaux et je dois bien avouer que pour l’époque ce qui nous était déjà proposé était assez incroyable, mais le Reboot n’hésite absolument pas à enfoncer le clou. Les remixes (ou plutôt devrais-je dire « réarrangements ») sont vous l’avez compris de toute beauté.

Niveau durée de vie Cotton Reboot est assez généreux. Evidemment avec les crédits illimités il sera assez facile de voir le bout du jeu que cela soit avec le titre originel ou bien le reboot. Cependant il faudra bien s’accrocher pour espérer le terminer sans utiliser un seul continu. Et puis il y a évidemment ce côté scoring qui est à prendre en compte tant dans vos parties normales que dans le mode Time Attack (Caravan Mode). Ce dernier mode offre d’ailleurs une bonne alternative puisque notre petite sorcière ne se retrouve pas dans les niveaux du mode histoire mais bien dans un niveau totalement nouveau et destiné à scorer un maximum. Ici ce n’est pas votre nombre de vies qui fait foi mais bien le temps (2 ou 5 minutes). Il faudra donc faire le plus gros score possible dans ce laps de temps étriqué. Pour cela il faudra évidemment éviter de mourir (perte de temps), mais surtout essayer de remplir votre barre de Fever le plus rapidement possible pour démultiplier vos points.


Vous l’avez compris Cotton Reboot est un régal pour qui aime le genre et encore plus pour qui la série fait partie des must have.
Je n’ai rien à dire de plus.


Genre : Shoot Them Up
Langue : Français
Développé par : Success, Beep
Edité par : ININ Game
Taille : 2717,00 MB
Sortie : 20 Juillet 2021
PEGI : +7
Plateforme : Switch, Playstation 4

Jeu testé sur Playstation 4 Pro
Jeu offert par l’éditeur

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s